ACCUEIL     |       SCENE      |       TEXTE      |         FILM   

    SPECTACLE EN RUSSIE & EN EUROPE



magnitski

Le spectacle

La pièce a été inspirée par les récentes repressions politiques qui ont eu lieu en Biélorussie.

«Dis la vérité ! » - C'est le nom que le poète Vladimir Nekliaev, âgé de 64 ans, a donné à son mouvement d'opposition.

Candidat à l'élection présidentielle en décembre 2010, sa vérité n'a pas plu au régime autoritaire : davantage de libertés, un scrutin équitable et sans fraude... Ces exigences n'étaient décidément pas au goût du pouvoir en place. Le président sortant (qui gagnera avec 79,67 % des voix d'un vote truqué), Alexandre Loukachenko, n'a pas tardé à s'acharner sur toute l'opposition et plus particulièrement sur Vladimir Nekliaev

Le 19 décembre, jour des élections, alors que les scrutins n'étaient pas encore clôturés, Vladimir Nekliaev est violemment agressé par un homme anonyme habillé en noir. Plongé dans le coma à la suite d’un traumatisme crânien, il est immédiatement emmené à l'hôpital, d'où il est enlevé par des ravisseurs inconnus. Ce n'est que plus tard qu'on apprendra qu'il a été incarcéré dans des conditions déplorables au siège du KGB biélorusse.

Le 6 janvier 2011, le tribunal rejette une demande de remise en liberté pour raison de santé car les autorités l'accusent de "crime particulièrement grave". La situation atteint un point culminant lors du procès à la suite duquel Nekliaev est condamné à deux ans de prison et deux ans avec sursis.

Le 31 janvier, à deux jours de l'adoption par l'Union européenne de sanctions à l'égard du régime d'Alexandre Loukachenko, il est libéré avec cinq autres opposants. Il est cependant assigné à résidence pendant plusieurs mois, privé de contacts avec l'extérieur (y compris sa famille et son médecin) avec interdiction de communiquer par téléphone ou Internet, ses faits et gestes étant surveillés 24 heures sur 24 par deux agents du KGB

La pièce explore la situation insolite que constitue une résidence surveillée de plusieurs mois. Les artistes du Teatr.doc furent particulièrement intéressés par la violation de l'espace privé, par laquelle une maison devient une prison, et la surveillance constante par les fonctionnaires du KGB. Les dramaturges ont mené un grand nombre d'interviews et de discussions matériau sur lequelle est basée la pièce d'Eléna Gremina.






Deux dans votre maison

Mise en scène
Mikhaïl Ougarov
assisté de
Talgat Batalov

Pièce documentaire
Eléna Gremina
Matériau documentaire collecté par
Talgat Batalov
Ekaterina Bondarenko
Alexandre Rodionov


Décor
Vladimir Bagramov
Lumière & son
Anton Taishihine
Vidéo
Andrei Stadnikov
Musique
Johannes Burström
Zoïa Garina

Chorégraphie
Alexandre Andriashkine

Avec
Maxim Kourotchkine
Irina Savitskova
Oleg Kamenschikov
Aleksey Maslodudov
Serguei Ovchinnikov
(Valeria Surkova
Andrei Tsisaruk)


Production
TEATR.DOC Moscou

Coproduction
Baltic Circle Festival (Helsinki)
Theatrical Reminiscences (Cracovie)
Kanuti Gildi Saal (Tallinn)
Spielart Festival (Munich)
Brut Wien (Vienne)
Archa Theatre (Prague)
International Theatre Festival Divadelna (Nitra)

Avec le soutien de
KulturKontakt Austria, the Estonian Ministry of Foreign Affairs, and Austria’s Federal Ministry for Education, Arts and Culture.

Création au Teatr.doc
le 19 décembre 2011



fullversion EXTRAIT VIDEO 3 MN


ougarov

Ekaterina Bondarenko, Eléna Gremina
et Talgat Batalov à Helsinki le 19 novembre 2011
(photo Isabella Rothberg)










 

     TEATR.DOC MOSCOU en scène




 

     TEATR.DOC MOSCOU en texte




 


le theatre russe par Gilles Morel depuis 2006 - tous droits reserves